Maman retourne à l’école : Master MEEF et CRPE

Ces dernières semaines j’ai été très occupée par mes partiels pour le master MEEF. Ce billet sera donc l’occasion de vous présenter les défis à relever lorsqu’on reprend ses études avec 3 jeunes enfants à gérer si l’envie de retourner sur les bancs de la fac vous prenait.

Tout d’abord, choisissez de préférence une formation à distance ça vous évitera les déplacements et autres problèmes de garde d’enfants et donc d’absences à justifier.
Regardez bien où ont lieu les examens, s’il faut se déplacer à 600 km pour les passer cela engendrera des coûts supplémentaires (et des problèmes d’organisation pour la garde des enfants).
Vérifiez aussi le contenu de la formation : un stage est-il obligatoire ? Si oui les dates sont-elles libres ? Pourrez-vous l’effectuer facilement ? Renseignez-vous sur l’organisation du travail : quel type de travail est demandé : collectif (en groupe) ou individuel ? Là encore, c’est beaucoup plus facile de gérer un travail individuel qu’on fait « quand on veut », travail de groupe signifie qu’il faut en plus trouver un créneau qui convienne à tout le monde.

Ceci étant dit, et une fois votre formation choisie, vous verrez qu’il est beaucoup plus difficile de préparer des cours, de réviser et de passer des partiels quand on n’est plus une jeune étudiante (mais avec de la motivation on y arrive très bien aussi).

Je suis en Master MEEF, mais je ne passe pas le CRPE cette année, cependant je baigne dans un environnement où beaucoup de personnes le passent et c’est donc l’occasion de vous en parler. J‘ai quelques conseils qui devraient vous profiter :

Tout d’abord, pour expliquer brièvement, le CRPE est un concours qui vous donne accès à la profession de Professeur des écoles. L’admission au concours n’est que la première étape, s’en suit une année de formation à l’ESPE (entre cours à l’ESPE et pratique en classe) à l’issue de laquelle on est (ou non) titularisé. Parce que oui, la titularisation n’est pas automatique, à l’issue de cette année trois possibilités existent : la titularisation, le renouvellement pour une année ou le licenciement. Bon, je ne détaille pas plus, mais laissez-moi un commentaire si vous avez des questions !

Le concours en lui-même se divise en deux « parties » : les écrits, en réussissant les écrits on devient « admissible », on passe alors les oraux et si on les valide on est « admis ».

CRPE

Pour les écrits, deux épreuves, français et maths.

Français
L’épreuve dure 4 heures et se divise en trois parties que je pourrais brièvement présenter comme :
1. Une synthèse où on vérifie la capacité du candidat à comprendre et à réutiliser un corpus de textes pour répondre à une problématique. Quand on a compris comment structurer un texte sans donner son avis personnel, on a déjà validé quelques points
2. Des questions de grammaire, maîtrise de la langue. Là clairement le talent ne suffit pas et il faut connaître son cours.
3. De la didactique. Est évaluée ici la capacité à comprendre et mettre en œuvre les programmes. On nous demande de raisonner comme un professeur et d’être capable de voir une progression dans une séquence d’apprentissage.

Mathématiques
L’épreuve dure 4 heures aussi. En travaillant tout le programme de collège régulièrement et surtout les annales du CRPE vous aurez brassé suffisamment de connaissances pour les 2 premières parties du devoir.
La troisième partie porte, comme pour le français, sur la didactique. Je vous y renvoie en ajoutant qu’il faut être capable de voir les procédures utilisées par les élèves et les moyens de remédiation.

Pour les oraux, il y a aussi deux épreuves, l’un porte successivement sur l’enseignement de l’EPS et du système éducatif, l’autre porte sur un dossier (une séquence d’apprentissage) que vous aurez préparée dans la matière de votre choix (il faudra connaître la matière, les savoirs savants, le programme, le développement de l’enfant, la gestion classe, justifier le choix de cette séquence et encore beaucoup d’autres choses).

Encore une fois, si vous avez des questions, laissez un commentaire !

A la question, faut-il faire un master MEEF pour réussir le concours ?, je dirais « Pas obligatoirement » et « Non » si vous avez de jeunes enfants, que vous êtes dé-bor-dé(e) et que vous voulez le tenter cette année. De bons livres, de bons blogs, des groupes Facebook intéressants et vous serez suffisamment préparé pour le concours. La charge de travail du Master MEEF est très importante et si on y ajoute des obligations familiales ça devient encore plus compliqué et stressant !

Toutefois, le Master MEEF est bien sûr utile:

  • on nous prépare aux épreuves, même si je savais faire des dissertations, commentaires de texte, etc. je ne savais pas faire une analyse telle que celle attendue au CRPE (et qui n’a rien à voir avec ce que j’ai appris à faire dans mes précédentes années d’études par exemple) ;
  • on découvre le contenu de ce qui est/doit être/sera enseigné en classe (comme la littérature jeunesse par exemple) ;
  • on discute avec des interlocuteurs intéressants (ce point est discutable, il y a des profs plus ou moins bons).

En résumé, cette année a été fatigante mais très riche, c’est agréable de constater que notre cerveau continue de fonctionner après trois grossesses et beaucoup de neurones en moins ^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s