Langage et troubles de la fluence

Aujourd’hui nous allons parler langage de l’enfant. Quand les enfants commencent à parler, il peut y avoir des petits couacs, quelques soucis de fluence et parfois même un petit bégaiement chez l’enfant qui pointe son nez.

Ca vous parle ? Ne bougez pas, j’ai quelques petites astuces très efficaces pour aider votre enfant à améliorer sa fluence.

Tout d’abord, il faut préciser que ceci est normal et que beaucoup de professionnels vous diront qu’il n’y a pas à s’inquiéter (jusqu’au 4 ans de l’enfant et donc la fin de sa première année de maternelle). Si malgré tout, vous sentez bien qu’il y a un truc qui ne va pas, n’hésitez pas à taper à une autre porte, rassurez votre cœur de parent ! L’intuition est importante et j’espère que vous saurez trouver l’orthophoniste qui vous aidera. Si ce n’est pas le cas, et qu’on vous dit d’attendre, je vous invite à lire les articles que je vais publier sur ce thème : plusieurs pistes et conseils y sont présentés.

Ceci étant dit, voilà quelques petites choses à surveiller dans votre comportement avec lui.

Du point de vue des parents :

  • Essayez de parler à un rythme plus lent si vous êtes du genre à parler hyper vite ou à mâcher vos mots. Les enfants agissent par mimétisme.
  • Laissez à votre enfant le temps de parler, respectez son temps de parole (ne lui coupez pas la parole, ne laissez pas non plus quelqu’un lui couper la parole), il doit sentir qu’il ne doit pas « se dépêcher » de parler.
  • Essayez de bannir les phrases du genre « dépêche-toi ! », « on va être en retard », « finis vite », ralentissez votre rythme de vie dans la mesure du possible.
  • Si vous voyez qu’il bute sur un mot, il y a deux écoles : ceux qui disent qu’il faut laisser l’enfant finir sa phrase, ceux qui disent qu’il faut l’aider en lui posant une question fermée. Je suis plutôt pour la deuxième école, mais à vous de voir.

Voilà ce que VOUS pouvez faire sur VOTRE comportement, maintenant concernant la fluence de l’enfant, j’ai plusieurs petits jeux à vous proposer. Corriger la fluence d’un enfant passe par le jeu et par la lecture quotidienne d’une petite histoire qui l’aidera à améliorer sa fluence petit à petit. Cela fera l’objet d’un prochain article où je vous expliquerai comment lire l’histoire et comment mettre en place ces jeux ! En attendant voilà un peu de lecture : Le langage de bébé, quand s’inquiéter ? et Quelques idées pour stimuler le langage de bébé

 

Publicités

Une réflexion sur “Langage et troubles de la fluence

  1. Mon petit chat n’a qu’un an donc on est vraiment qu’au tout début de la parole mais j’ai lu ton article avec intérêt et la suite m’intéresse aussi !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s