Top 3 des indispensables avec des casse-cou !

Ça fait longtemps que je me dis qu’il faut rédiger cet article d’utilité publique avec de jeunes enfants ! J’ai quelques produits qui sont rapidement devenus des indispensables à la maison pour réparer les bobos en tout genre. On a beau équiper sa maison pour que son enfant puisse s’y déplacer en sécurité, on a beau ranger tout ce qui peut être dangereux, surveiller ses enfants toute la journée, malheureusement les enfants ont souvent une capacité exponentielle à se mettre en danger (c’est tellement plus drôle de grimper sur une chaise/table, de courir sur le canapé, de pousser son frère pour voir comment il tombe, etc etc)

Avant tout, le premier conseil que je peux donner est : NE PANIQUEZ PAS, bien sûr c’est impressionnant de voir une bouche en sang, une bosse qui sort à la vitesse de la lumière, tout ça accompagné de cris et de pleurs mais paniquer n’aidera pas, et la plupart du temps c’est moins effrayant que ça en a l’air.

  • Bobo l’ours

On commence tout de suite avec mon précieux, mon achat de primipare peut-être le plus utile. Celui que j’ai acheté sans grande conviction mais qui nous a sauvé la mise plus d’une fois : mon ami Bobo l’ours. En fait, j’aime tellement ce produit que j’aurai pu lui dédier un article à lui tout seul. Lui qui a empêché les bosses de sortir plus d’une fois après les (nombreuses chutes de Hibou), lui qui a aidé à atténuer les bleus, lui qui a stopper les saignements d’une lèvre percée par les dents lors d’une chute. Bref, I love Bobo l’ours.

bobo l'ours alphanova hibou et koala

Mais qu’est-ce que c’est ? C’est un glaçon en plastique, un cube à placer au congélateur et à sortir lors des urgences. Il tient bien dans les petites mains des enfants, et est entouré d’un petit ourson d’où son nom de Bobo l’ours. Bon l’ourson a disparu depuis un moment, je n’utilise que le cube. Mais vraiment, c’est un indispensable à la maison.

  • Cicatril

Vous en trouverez en pharmacie, en unidose, c’est donc un format très pratique pour l’emporter partout lors des sorties. C’est à appliquer sur les blessures pour éviter qu’elles ne laissent une cicatrice, et ça marche ! C’est une crème qu’il faut bien faire pénétrer dans la peau, qu’on applique plusieurs fois par jour, et on peut dire au revoiiiiiiiiir aux vilaines cicatrices (ça ne marche pas sur les cicatrices déjà présentent hein ?!) Il faut en mettre après le bobo !

  • Choc apaisyl

C’est une crème à appliquer sur les bleus, mais genre le gros vilain bleu bien bleu limite violacé, et hop en quelques jours il s’en va lui aussi ! Je trouve ce produit assez impressionnant par son efficacité.

 Voilà mes indispensables à utiliser tout de suite après le bobo, pour dégonfler, soulager, faire disparaître les blessures des jeunes enfants ! J’aurais encore pu ajouter que bien évidemment les enfants ne se laissent pas forcément faire lorsqu’on veut déposer Bobo l’ours sur la blessure ou encore appliquer une crème. Mon astuce est de les distraire le temps de les soigner en leur donnant un aliment qu’ils aiment particulièrement (fruit, chocolat, gâteau) ou alors en leur montrant des photos ou vidéos sur mon téléphone.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s