Se reposer à la maternité : un mythe !

Voilà quelques jours qu’un nouveau membre nous a rejoint, un vrai P’tit chaton, tout mignon et tout doux ! Non je n’ai pas adopté un chaton, mais donné naissance à mon troisième enfant !

Hibouetkoala et ptitchaton

On s’habitue tranquillement à un nouveau rythme de vie, trois enfants, trois jeunes enfants ! Je passerais sur les détails de l’accouchement, avant, pendant, pour en venir tout de suite à l’après, car j’ai toujours trouvé qu’on était finalement assez mal informé sur « l’après grossesse« . L’après accouchement débute avec le séjour à la maternité, et ce moment, chères futures mamans, est loin d’être reposant, car NON on ne se repose pas à la maternité !

Même si on bénéficie des services d’un personnel médical bienveillant et respectueux, on n’échappe pas aux milles allées et venues dans la chambre : on prend notre tension, notre température, on reçoit sage-femmes, puéricultrices et compagnie. La sage-femme de nuit vient se présenter en début de soirée, tandis que celle du jour vient au matin, et tant pis si on venait tout juste de s’endormir !

A cela s’ajoute la surveillance du nouveau-né, on note sur une feuille l’heure où bébé a prit sa dernière tétée ou à laquelle on lui a changé sa dernière couche. Et cela tout de suite après l’accouchement, il faut tout noter et ne pas attendre plus de 4 heures avant d’allaiter son bébé [qui donc ne sera pas allaité à la demande], une personne passera au milieu de la nuit pour vérifier que l’on a bien fait notre travail [on m’a « gentiment » réveillé en dirigeant une lampe de poche sur moi !!] et encore une fois tant pis si on venait enfin de s’endormir !

Si on bénéficie d’une chambre individuelle, ce n’est « que » la présence omniprésente du personnel médical qu’il faudra gérer, si en revanche on partage une chambre double, s’ajoute les états d’âmes de la voisine et il faut encore supporter les visites de sa voisine, voire  ses choix télévisuels.

Aussi, qu’on ait une chambre double ou individuelle, même s’il y a des murs et des portes, on entend parfaitement les bébés hurler de « l’autre côté » de la porte, parfois on devine les va-et-vient d’une jeune maman désespérée dans le couloir avec son bébé hurlant dans ses bras. Les cris étant si forts qu’ils nous réveillent, et tant pis si on venait enfin de s’endormir.

Ne pensez pas que vous pourrez vous reposer en journée, car à tout ce que j’ai déjà décrit s’ajoutent les bruits des visiteurs des différentes chambres. Oui je dis « bruits » car pour certains, ils sont une vraie nuisance sonore ! Les portes ne sont pas toujours fermées, certains restent à discuter dans les couloirs, d’autres viennent à plusieurs alors que le nombre de visiteurs est censé être limité, et tant pis pour cette pauvre jeune maman qui venait tout juste de s’endormir !

Je comprends la surveillance médicale, je l’accepte, mais même si on passe une grande partie du séjour en étant allongée, je ne pense pas que l’on se repose vraiment à la maternité. Ça ne m’étonne pas que des mamans commencent leur baby blues dès la maternité ! Le manque de sommeil, les différentes douleurs physiques ont souvent raison de notre santé mentale.

Donc patience à vous jeunes mamans, rien ne vaut le confort de son chez soi, en attendant on se consolera en regardant la petite merveille qui dort à nos côtés !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s