MAP, qu’est-ce que c’est ?

Une MAP ou menace d’accouchement prématuré, c’est un peu la sirène d’alarme de la femme enceinte. C’est ce moment où l’on vous explique que votre col s’est modifié : parce qu’il s’est raccourci ou parce qu’il a commencé à s’ouvrir ou encore les deux à la fois.

Souvent ce sont les contractions, trop tôt dans la grossesse qui provoqueront cette modification, mais ça peut aussi être la position de bébé [tête en bas] qui pèse sur le col, des grossesses rapprochées, une infection, etc.

hibouetkoala map

Quand ça arrive trop tôt dans la grossesse vous commencez à compter les jours, les semaines, avec des paliers à atteindre un peu comme dans un jeu vidéo : < 28 semaines d’aménorrhées, < 33 semaines, < 37 semaines. Ces paliers correspondent à l’état de prématurité de votre bébé : Très grande prématurité, grande prématurité, prématurité et enfin après 37 semaines d’aménorrhées [ou 35 semaines de grossesse], on peut respirer à nouveau.

Est prématurée toute naissance qui survient avant 37 semaines d’aménorrhée, soit 35 semaines de grossesse.

Au sein de cette prématurité globale, il faut distinguer une prématurité moyenne (de 33 SA à 36 SA+ 6 jours), une grand prématurité (28 à 32 SA + 6 jours) et une très grande prématurité (avant 28 SA).

Durée d’une grossesse à terme : 41 semaines d’aménorrhées, soit 39 semaines de grossesse


Alors qu’avant l’annonce de la menace d’accouchement prématuré les jours s’écoulaient paisiblement, sans trop d’inquiétude, à partir de ce moment le temps semble s’arrêter, chaque jour compte et chaque jour est un jour de survie de gagné, un jour de plus pour bébé pour qu’il naisse dans les meilleures conditions possibles.

C’est l’échographie du col qui permettra de poser le diagnostic, inférieur à 25 mm c’est une MAP, on vérifie également qu’il n’est pas ouvert à l’orifice interne. Ainsi avoir un col supérieur à 25 mm et fermer à l’orifice interne sera plutôt rassurant même s’il est ouvert à l’orifice externe.

La menace d’accouchement prématuré signifie aussi que l’on vous prescrira du repos, en termes clairs ça signifie qu’il faut rester allongé au maximum afin d’éviter d’aggraver la modification du col : provoquer des contractions, laisser bébé peser sur le col [loi de la gravité]. Ça signifie aussi que selon l’état de votre col, la fréquence de vos contractions et le stade de la grossesse vous aurez droit à l’hospitalisation avec perfusion, au repos à la maison avec visite à domicile d’une sage-femme pour faire des monitorings, à un traitement à base de médicaments, avec en plus (ou pas) visite de l’infirmière pour des injections de progestérone. Le but étant de ralentir/stopper les contractions jusqu’à un stade de grossesse où bébé sera plus costaud pour naître.

Quel que soit votre traitement médical, il ne sera pas suffisant si vous ne vous reposez pas car c’est une part non négligeable pour préserver votre grossesse !

Malgré tout il y a beaucoup de femmes qui ont eu un accouchement prématuré, bien avant 37 semaines d’aménorrhées et dont les bébés vont très bien aujourd’hui. Il faut donc rester optimiste et patienter !

Comment s’occuper pendant ce repos « forcé » ?La lecture est une bonne occupation, regarder des films, des séries, faire ses achats sur internet à la recherche de la bonne affaire.

Si c’est le premier enfant, c’est plus ou moins gérable mais avec d’autres enfants ça devient compliqué. Comment se reposer ou garder la position allongée avec des enfants en bas age ? Sans aide extérieure ça me paraît franchement impossible. Renseignez-vous auprès de la CAF pour savoir s’il est possible d’avoir une aide financière pour l’emploi d’une aide à domicile. Essayez aussi de voir si vos proches ne peuvent pas se relayer autour de vous : la tata qui prend les enfants un lundi, la grand-mère le mardi, la copine le mercredi, etc.

Enfin, lorsque vous approcherez de la fameuse date des 37 semaines d’aménorrhées, vous verrez que les semaines d’alitement auront réduit votre force. Il sera plus difficile de marcher « longtemps », vous aurez peut-être des crampes, etc. Reprenez votre rythme tranquillement, sans faire trop d’efforts, et vous serez bientôt en forme pour l’accouchement !


Si vous voulez en savoir plus sur la prématurité, je vous invite à découvrir cet article http://www.sosprema.com/la-prematurite/definition sur le site de l’association SOS Préma !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s