Introduction à la pédagogie Montessori avec Roxane, maman IEF

La pédagogie Montessori est une méthode d’éducation dite alternative en ce sens qu’elle se distingue par certains aspects de celle pratiquée classiquement dans les établissements publics français. Roxane est l’invitée du blog, c’est une maman formée à cette pédagogie et également une maman qui pratique l’IEF [l’instruction en famille ou « école à la maison »]. C’est aussi une maman qui a pour projet d’ouvrir une école Montessori dans son département, le Doubs.

Qui est-elle ?

Je suis maman de deux enfants [Tiziano 5 ans et Chiara 3 ans] avec lesquels je pratique l’instruction en famille, depuis cette année, avec la méthode Montessori. J’ai découvert la pédagogie Montessori à travers des recherches sur la bienveillance éducative. En effet, je recherchais une méthode d’apprentissage respectant l’enfant dans son intégralité et la rencontre avec la pédagogie Montessori fut une révélation, elle était en totale adéquation avec nos valeurs éducatives et notre philosophie de vie. L’engouement que je porte à cette pédagogie a dépassé la sphère familiale car en effet je projette d’ouvrir, une école Montessori dans le Doubs à la rentrée 2015, afin que le plus d’enfants possible aient accès à cette méthode d’enseignement.

La pédagogie Montessori a été élaborée par Maria Montessori, médecin et pédagogue du siècle dernier. C’est une pédagogie alternative essentiellement basée sur le respect de l’enfant et de son rythme d’apprentissage. Elle encourage l’autonomie et l’initiative chez l’enfant afin de préserver son désir naturel d’apprendre.

La pédagogie Montessori intéresse de plus en plus, en tout cas elle m’intéresse, quels sont ses grands principes ?

Les grands principes de cette pédagogie sont :

  • le respect du rythme de l’enfant : chaque enfant progresse à son propre rythme, il peut travailler sur un matériel autant de temps qu’il en ressent le besoin. Tous les enfants ne sont pas prêts pour les mêmes apprentissages aux mêmes âges ni aux mêmes moments.
  • L’autonomie : En prenant soin d’aménager l’environnement, il est possible pour l’enfant de devenir autonome afin de lui permettre de faire seul les actes de la vie quotidienne et d’être acteur de son apprentissage. Le fait qu’un enfant puisse réaliser des choses par lui-même favorise la confiance en lui. D’ailleurs quel parent n’a jamais entendu son propre enfant lui dire « je veux faire tout seul ».
  • Du matériel spécifique : chaque matériel est auto correctif afin que l’enfant se rende compte par lui-même de son erreur. Cela est très important, l’enfant a la possibilité de se corriger et ainsi d’éviter au maximum le sentiment d’échec qui souvent est accentué maladroitement par les adultes. De plus, l’utilisation du matériel permet l’apprentissage par l’expérience, et donc permet à l’enfant de s’approprier les concepts en s’entrainant et en expérimentant afin de faciliter l’appréhension des notions abstraites.
  • Le rôle de l’éducateur : l’éducateur guide et accompagne l’enfant dans ses apprentissages. Sa capacité à observer l’enfant lui permet de guider l’enfant vers le matériel qui correspond à sa période sensible d’apprentissage.
  • Les périodes sensibles : La pédagogie Montessori définit les périodes sensibles comme des périodes desquelles l’enfant montre une sensibilité particulière à quelque chose, développe plus facilement certaines aptitudes et s’intéresse plus intensément à certains exercices. Ce sont dans ces périodes que les facultés d’apprentissages de l’enfant atteignent leurs paroxysmes et que les plus grandes acquisitions se produisent.

Ces périodes sont limitées dans le temps et ne concernent l’acquisition que d’un seul caractère déterminé. Une fois ce caractère développé, la sensibilité cesse pour être très vite remplacée par une autre source d’intérêts.

Maria Montessori

Comment vous êtes-vous intéressée à la pédagogie Montessori ?

Mon fils était scolarisé en petite et moyenne section [de maternelle] et c’est là que tout a commencé. Nous avons rencontré des soucis avec l’école, nous étions choqués par certaines façons de faire qui ne correspondaient pas du tout avec nos valeurs humaines et éducatives. Je me suis énormément renseignée et informée sur la psychologie de l’enfant et son développement et là, je suis tombé sur la pédagogie Montessori qui nous a paru comme une évidence, elle correspondait totalement avec nos façons de faire, nos façons de voir et de comprendre l’enfant. Depuis la méthode Montessori fait partie intégrante de nos vies.

Comment votre fils vit-il l’instruction en famille après avoir connu l’école ?

Mon garçon préfère l’IEF, il est moins stressé, se sent plus respecté et plus a l’écoute, se sent moins fatigué et il a repris confiance en lui et est plus a l’aise avec l’extérieur. L’école ne lui manque pas du tout ! Au contraire il ne souhaite pas y retourner.

Quels conseils donneriez-vous à des parents qui envisagent de pratiquer l’IEF ?

Le conseil que je pourrais donner est d’écouter son enfant et de pas se mettre de pression par rapport aux apprentissages, il faut leur faire confiance et en quelque sorte se libérer du conditionnement du système éducatif qu’on ait pu avoir ou qu’on connait. Car en tant que maman pratiquant l’IEF on a tendance a se mettre davantage de pression.

Avez-vous suivi une formation en pédagogie Montessori ? Existe-t-il une formation qui se distingue des autres [par les professionnels] en France ?

Oui j’ai suivi une formation au Centre pédagogique Montessori « La Source » de l’association « Aide à La vie » auprès de Catherine Michalski et d’Yvette Pons, ancienne élève de Mario Montessori.

Il y a plusieurs centres qui proposent des formations Montessori. La formation au centre pédagogique Montessori « La Source » est vraiment très complète, très axée sur la pratique, dispensée par une ancienne élève du fils de Maria Montessori et accessible financièrement.

Il y a également l’Institut Supérieur Maria Montessori qui propose la formation sur une année ou étalée sur les périodes scolaires, à environ 7000 euros l’année. Cette formation se révèle très complète mais plus difficile à mettre en place.

Merci Roxane, dans un prochain billet nous découvrirons son projet d’école Montessori.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s